Galapagos – un lieu magique à ne pas manquer

En arrivant en bateau-taxi à la grande promenade, on était un peu surpris de voir une otarie allongé sur un banc, où normalement les touristes attendent leur ferry rapide. Il ne semblait pas avoir peur des touristes qui essayent de prendre une photo avec lui.
Seeloewe Galapagos

. Les iguanes noirs sur la promenade au front de mer n’avaient pas peur non plus des passants. C’était plus tard qu’on a découvert que ce n’était pas une exception. Il semble que les Galapagos appartiennent aux animaux. Leguane

C’est la singularité de la flore et de la faune qui fait la particularité des Galapagos. Surtout les petites différences d’une île à l’autre. Cela a déjà été découvert par Charles Darwin et aujourd’hui cette unicité est protégée. Les gens comptent sur l’écotourisme. Partout, les déchets sont trié et partiellement transportés au continent pour être éliminés. Mais aussi la liberté des plaisanciers est sévèrement limitée. Nous on pouvait mouiller qu’à Santa Cruz et depuis là on a devait prendre un ferry rapide pour 30 $ par personne pour visiter une autre île.

Par exemple, on est allé à Isabela pour deux jours. C’était là où nos amis navigateurs étaient mouillés.
Isabela Galapagos

On a fait une promenade ensemble aux flamants roses et aux tortues géantes. Les enfants ont joué ensemble et ils ne se rendaient pas compte combien ils ont marché. Flamingo

On a de bons souvenirs de nager avec les otaries. C’est une expérience inoubliable lorsque les otaries venaient si près et jouaient avec nous dans l’eau. Cependant, il ne faut pas trop s’approcher des petits otaries quand la mère est à proximité. Voici la vidéo. (viens plus tard, internet trop faible)

À Santa Cruz, où nous avons jeté l’ancre avec notre Bajka, se trouve la station Darwin. Il y a la recherche et la conservation, mais il y a aussi un musée et un site d’élevage et de reproduction des tortues. Nous y sommes allés plusieurs fois, une fois même avec tous les enfants des autres familles de voile. Une fois j’ai pensé avoir vu Charles Darwin en personne, mais il s’est avéré être un touriste barbu plus âgé.Schildkröte Galapagos

Aussi le marché aux poissons est une attraction spéciale car les lions de mer et les pélicans attendent les restes et parfois, au désagrément des gens peuvent voler un filet entier. Voici une petite vidéo. (viens plus tard, internet trop faible)

Nos amis navigateurs américains sont de véritables surfeurs. Nous avons donc pris ensemble le sentier étroit de 3km de long à la plage de Tortuga sous les pieds et nous avons apprécié comment les grosses vagues se sont brisées sur la longue plage de sable. Il a également un grand lagon où les enfants peuvent jouer et nager bien.

Non loin de l’ancrage il y a un bassin naturel dans un ravin appelé “Las Grietas”. L’eau y est pas si salée, mais froide.

À 17 heures, l’élite du village s’est rassemblée en volleyball (ou fistball) et a joué un ou deux matches. Ensuite, les enfants ont joué sur la place. Le défi était de grimper le quarterpipe. Au début, Nael devait aider Ilian jusqu’à ce qu’il le puisse. Ils voulaient y jouer tous les soirs.
Spielplatz Galapagos

Galapagos est un bel endroit magique où les gens et les animaux vivent ensemble harmonieusement. Au Panama, nous avons rencontré beaucoup de marins qui ne voulaient pas aller aux Galápagos à cause des coûts et de la guerre du papier. Quoi qu’il en soit, nous avons beaucoup aimé dans ces 2 semaines. Surtout les enfants étaient ravis de voir les différents animaux si près.

Depuis quelques jours, nous nous préparons pour notre plus longue traversée, 3 000 milles aux Marquises. Le Bajka a été nettoyé et contrôlé. Nous avons acheté des fruits et légumes au marché “La Feria”, où il y a des produits locaux. Il est seulement ouvert le samedi, mais le matin à 4h. Alors, levez-vous tôt, qui veut les plus belles choses.
La Feria Galapagos

Categories: Blog

Tagged as: ,